Tranche de vie

← Retour au journal

février 2017

Les hormones

Je sais pas si c'est ca, les hormones, qui sont la raison de mes 48 dernières heures, mais putain... quelle merde ces deux derniers jours !! Enfin, surtout ces 3 dernières heures pour être exacts. Avant ca allait plus ou moins. J'étais juste dans mon trip de déprime habituel. Mais hier soir je me suis dit "Aller, faut que je sorte de cette situation ! Allons demandé a F. s'il veut aller jouer un coup de musique à la fac !" Demander au mec qui est potentiellement le seul qui pourrait me plaire d'aller faire un truc en tant que pote un jour où j'ai juste envie de voir personne et de me (...)

Dégringolade

Sérieusement... Faut que je me bouge le cul. Que je sorte de cet état. J'suis pas aller en cours aujourd'hui. J'avais que heures ce matin, mais quand même. C'est pas la première fois que ca m'arrive. J'ai bosser, beaucoup, aujourd'hui, et je crois que j'avais besoin de ce break, mais faut pas que ca se reproduise... Le truc, c'est que j'assume pleinement qui je suis. Un peu solitaire, un peu associable, un peu geek, un peu grade, un peu passionnée par plein de trucs, bref. Moi quoi. Mais ca me suffit plus. J'me plais à moi même mais ca me suffit plus. J'veux plaire à qqun d'autre. (...)

Putain.

Quand t'es étudiant étranger, t'es seul. Seul au milieu d'un nouveau monde, d'inconnus qui ne fonctionnent pas comme toi. Alors tu te trouve des potes, d'autres étudiants étrangers, pour t'en faire une famille d'adoption. Parce qu'il te faut une famille, tu peux pas survivre seul. J'suis perdue. J'pensais avoir cette famille avec moi, mais je sais plus. J'ai envie de voyager, de faire des activées, de découvrir des choses. Alors je demande, je propose des idées à ma nouvelle famille, dans l'espoir que certains soient intéressés. Mais là, une des filles avec qui je m'entend (...)

Des choses qu'il ne veut pas chercher à comprendre

Ouha, un titre qui n'a jamais été aussi long ! xD Bref. J'crois pas en avoir parlé ici, de mon petit diversement du moment ! Appelons le T. C'était un gars de mon assoc étudiante l'an dernier. On était tout les deux au bureau, puis on se portait pas vraiment dans nos cœurs. Enfin, c'est ce qu'il me semblait. Parce que moi, il me faisait bien bien bien chier. Peut etre que c'était surtout parce qu'il faisait ses magouilles de son coté, et qu'il était jamais d'accord avec moi, et parce qu'il m'a bien fait passé pour une merde une fois, quand il s'est défoulé par message fb. Mais (...)