Tranche de vie

← Retour au journal

mars 2016

J'reflechi trop.

Je hais ce sentiment. Tu sais, celui là. Quand tu te mets à trop réfléchir. Trop réfléchir. Pi merde ! C’est bien une bonne excuse ca ! De trop réfléchir. Pourquoi j’suis comme ca hein ? Arrête ! Je hais ce sentiment. Quand tu rencontre quelqu’un. Que tu le trouve plutôt mignon. Que sa te fais sortir de ta zone de confort. Que t’étais bien avant de le rencontrer. Que tu te dis que tu vas l’oublier, qu’au fond, tu l’as vu qu’une ou deux fois, que ca va pas changer grand-chose a ta vie. Et c’est là que tu te mets à trop réfléchir. C’est à ce moment précis, (...)

Seule...

J’me sens seule. Vraiment. Il me reste une semaine de cours et j’me rends compte que je ne vais garder contacte avec personne. Vraiment personne. Ca me fait chi’. J’arrive pas à me faire des amis. Des connaissances seulement. Avec qui tu fais tes travaux de groupes. C’est tout. J’me sens seule. Vraiment. J’fais chi’ mes amies avec mes moments de dépressions et quand c’est elles qui dépriment ca me rappelle que moi aussi. Pi j’ai besoin d’un calin. J’ai besoin d’être importante pour quelqu’un. Mais clairement, personne ne veut ce role. J’me sens seule. Mais (...)

Insomnie...

V'la un texte que j'ai écrit il y a bien longtemps ! Mais je l'aime bien :3 Enjoy ! " 23h09. Je sais que je vais être fatiguée demain. Grosse journée en perspective. Pourtant je n’ai pas la force d’aller me coucher. Me faufiler sous la couette, éteindre la lumière, fermer les yeux. Si je n’y arrive pas, ce n’est pas parce que je ne peux pas. Je ne veux pas. Aussitôt que j’aurai mis à noir ma vue, mon esprit s’allumera plus vite que cela est possible. Et rien n’arrêta mon imagination. Là, vous allez me dire : Quel est le problème ? Et bien, le problème est que ce (...)

J'veux être heureuse !

J’ai envie d’être quelqu’un d’autre. Quelqu’un qui n’a pas peur. Quelqu’un n’en a rien a foutr’ de tout. Quelqu’un qui dance, qui crie, qui est heureux. J’veux sortir, voir du monde. Rire. Voir. Découvrir. Rencontrer des gens. Avoir des frissons. Faire monter l’adrénaline. Vivre. J’veux pouvoir sauter dans tout les sens, faire plaisir aux gens. Donner du bonheur. En recevoir. Etre heureuse. J’ai envie d’être moins même. Vraiment moi-même. Sortir, voir du monde. Rire. Vivre. Demain, quand je retournerais dans ma montagne pour ma dernière semaine de (...)

Plénitude

J’suis dans un état de plénitude. Totale. Pourtant j’ai rien fumé. J’ai jamais rien fumé. Mais j’me sens bien. Et en même temps pas. J’suis en équilibre. Je crois. J’suis heureuse. Parce que j’aime mes amis. Mais j’suis triste parce que personne ne m’aime assez fort comme je le voudrais. Mais j’m’en fou. La tout de suite, j’m’en fou. Parce que je suis heureuse. Plénitude. J’suis heureuse. J’ai une famille, des amis. Ils m’aiment. J’souris. Pour rien. Mais j’suis heureuse. J’aimerais être comme ca encore demain. J’espère. J’espère l’être (...)

Ils n'ont rien à me dire.

Il avait rien à me dire. Ils n'ont rien à me dire. J'ai beau tenter de communiquer, ils n'ont rien à me dire. Rien. J'engage des conversations. Mais ils n'ont rien à me dire. Personne n'a rien à me dire. Je n’intéresse personne. Mais PUT' pourquoi je n’intéresse personne ?!... ... (...)

J’écris.

Quelqu’un joue du piano au dessus de chez moi. J’aime ça. Les résidences étudiantes. Tu entends tes voisins, mais tu ne les vois presque jamais. Et quand tu en vois un, le seul dialogue est fait de « merci » et « bonjour ». Et j’aime ça. Le piano, j’aime ça. J’écris absolument tout et rien ici. J’écris sur le moment, pour me défouler, quand les mots s’enchainent sans réfléchir, quand je vais mal, quand je vais bien, quand j’écoute une musique qui m’inspire. Et je ne relis pas. J’écris, je poste. Point. Parce que j’aime ça. Ecrire un sentiment au moment (...)

J'écris. Encore.

"Parc' que j'sais qu' les émotions sont passagères. Que l’état dans lequel je suis présentement ne sera probablement plus le même demain. ... C'est difficile de figer dans l'temps une émotion, pi' d'en prendre toute la responsabilités ... J'me trouve trop jeune pour m'affirmer, trop vieille pour expérimenter. Trop mince pour être forte, trop grosse pour être frelle. Trop conne pour des convictions, trop intelligente pour me taire. Trop indépendante pour m'attacher, trop amoureuse pour être seule. Trop jolie pour être complexée, mais trop laide pour me comparer. ... J'ai (...)